HAPPYCULTURE

Happyculture est une ruche connectée améliorant
le quotidien des apiculteurs

« Si l’abeille venait à disparaitre de la surface du globe, l’Homme n’aurait
plus que quatre années à vivre » Einstein
Les abeilles, comme les autres pollinisateurs, jouent un rôle crucial pour
l’équilibre de nos écosystèmes et la biodiversité. Environ 4000 variétés de
fruits et légumes n’existeraient pas sans la pollinisation, et 75 % de la production mondiale de nourriture dépend des insectes pollinisateurs. Cependant, depuis la fin des années 1990, les apiculteurs constatent un net recul des populations d’abeilles au sein de leurs colonies. Mais
à quoi est réellement du ce phénomène d’extinction ? Parmi les nombreuses menaces qui pèsent sur ces insectes, nous retrouvons les pesticides, les insecticides ou encore les maladies. Un chiffre retient
alors notre attention aujourd’hui : 30% des colonies d’abeilles meurt chaque année.
Par ailleurs, une nouvelle menace qui fait augmenter ce taux, apparait. Celleci, est devenue la terreur de nos petites productrices de miel. Il s’agit des frelons asiatiques. Positionnés à l’entrée des ruches, ces insectes guettent sagement les entrées et sorties des abeilles butineuses.
Celles-ci n’osent donc plus quitter leurs ruches. La conséquence principale est alors la baisse de production de miel ou alors une perte totale de la colonie car cette dernière a été complètement décimée.
Cette production est également mise à mal par l’essaimage. En effet, lors de ce phénomène naturel, la reine quitte la ruche accompagnée de la moitié de sa colonie afin d’en créer une nouvelle ailleurs. Or, si un essaimage se produit, nous avons « une pause » de deux mois dans la production de miel au sein de la ruche. Ceci, pose donc un problème à l’apiculteur qui voit sa production s’éteindre pendant une durée assez longue.
Il faut savoir que l’apiculteur possède plusieurs ruches et ne se trouve pas
forcément sur les lieux pendant ces menaces. Il serait donc intéressant de
le prévenir afin qu’il agisse au plus vite et fasse le nécessaire. C’est dans ce contexte que se place notre projet Happyculture, qui est un dispositif utilisant plusieurs capteurs (température, photoélectriques…) permettant de prévenir l’apiculteur par le biais d’un SMS lorsqu’il y a essaimage ou attaque de frelons. Un essaimage ou une attaque de frelons asiatiques se voit notamment par la baisse considérable du nombre d’abeilles au sein de la ruche, c’est pourquoi, Happyculture est doté d’un principe de comptage/décomptage. Nous avons opté pour la transmission de données par le biais de SMS, afin de toucher un maximum de personnes, en effet, tout le monde ne possède pas forcément de réseau 3G/4G. Et sachant que la plupart des apiculteurs exerce en milieu rural par exemple, il est alors plus intéressant de permettre l’envoi des informations par SMS.
Danush CHANDRARAJAH

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *